Distraction au volant

On this page
Sur cette page
 

La distraction au volant désigne tout ce qui détourne votre attention de la route et des responsabilités qui sont les vôtres en tant que conducteur. Détourner le regard de la route pour répondre à des SMS, trouver une chanson, manger un plat à emporter ou consulter son GPS sont autant de choses à proscrire lorsque l’on est au volant. Il suffit d’être distrait ne serait-ce que quelques secondes pour provoquer un accident mortel.

Tout peut arriver en deux secondes, alors gardez les yeux sur la route.

Il est peu probable de rencontrer un troupeau d’éléphants en furie ou un vaisseau spatial faisant un atterrissage d’urgence au beau milieu de votre déplacement. En revanche, il est plus probable de rencontrer un enfant qui traverse la rue de manière inattendue ou un chevreuil qui se jette devant vous.

Les conducteurs doivent porter toute leur attention sur la route. L’un des comportements les plus dangereux (et les plus faciles à prévenir) est l’utilisation d’un appareil électronique portatif en conduisant. Lorsque vous êtes au volant, un incident peut survenir en un instant. N’utilisez pas votre téléphone et soyez attentif aux imprévus.

Les faits

En moyenne, un décès sur trois et un cas de blessure grave sur trois sur les routes manitobaines impliquent un conducteur distrait au volant.

Suspension et amende

Au Manitoba, il est interdit d’utiliser un appareil électronique portatif quand on conduit, qu’il s’agisse d’un téléphone intelligent, d’un iPod ou d’une tablette.

Si vous êtes surpris en train d’enfreindre cette loi, vous risquez une suspension de permis de trois jours en cas de première infraction et de sept jours pour toute infraction subséquente. En cas de condamnation, vous êtes passible d’une amende de 672 $ et d’un abaissement de cinq points sur l’échelle des cotes de conduite.

Dans les cas graves, si vous enfreignez le Code de la route ou que vous vous retrouvez dans une collision en raison d’une distraction, vous pourriez être accusé de plusieurs infractions, notamment pour conduite imprudente, conduite dangereuse ou négligence criminelle. Vous risquez, en outre, des sanctions plus sévères pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement, ainsi que des interventions relatives à votre conduite. Vous pourriez aussi être inculpé de l’infraction particulière que la distraction vous a fait commettre, comme négliger de respecter un panneau de circulation.

Ne laissez pas faire

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous. Si vous êtes passager et que votre conducteur discute au téléphone, envoie des textos ou des tweets, parcourt une liste de lecture ou vérifie ses mises à jour alors qu’il est au volant, parlez-lui franchement. Rappelez-lui qu’il enfreint la loi et insistez pour qu’il range son téléphone. En plus de lui éviter une lourde amende et une éventuelle suspension de permis, vous aurez peut-être échappé à un accident. Vous pouvez également aider les autres à s’aider eux-mêmes. Lorsque vous appelez quelqu’un, demandez-lui s’il est en train de conduire. Si c’est le cas, dites-lui que vous rappellerez plus tard.