La formation obligatoire est exigée des conducteurs qui veulent obtenir un permis de conduire de la classe 1.

À partir du 1er septembre 2019, vous devrez suivre une formation pour débutants obligatoire approuvée (Mandatory Entry Level Training ou MELT) avant de pouvoir prendre rendez-vous pour l’examen pratique permettant d’obtenir un permis de la classe 1 et de conduire un semi-remorque (les autres exigences existantes continuent de s’appliquer).

La province du Manitoba a instauré cette exigence de formation minimum obligatoire en harmonie avec d’autres provinces au Canada qui ont entrepris de mettre en œuvre des programmes de formation obligatoires. Auparavant, une formation était recommandée mais non exigée avant de pouvoir obtenir un permis de la classe 1.

Le cours MELT est une formation standardisée de 121,5 heures qui couvre les connaissances et les aptitudes essentielles pour pouvoir conduire un semi-remorque en toute sécurité. Cette formation obligatoire aidera à assurer la sécurité de tous les usagers de la route.

Les conducteurs n’ont besoin de suivre la formation obligatoire qu’une seule fois. S’ils la réussissent, ils n’ont pas besoin de la suivre une autre fois.

Conducteurs qui ont déjà un permis de la classe 1

Les conducteurs qui ont déjà un permis de conduire du Manitoba de la classe 1 valide délivré avant le 1er septembre 2019 n’ont pas besoin de repasser l’examen et ne sont pas obligés de suivre la formation MELT.

La formation de 244 heures pour chauffeurs de camion professionnels offerte actuellement par des établissements d’enseignement privés au Manitoba est considérée comme étant équivalente au cours MELT. Les conducteurs qui peuvent montrer qu’ils ont suivi avec succès le cours de 244 heures pourront prendre rendez-vous pour l’examen pratique après le 1er septembre et tenter d’obtenir un permis de la classe 1. Si vous avez suivi la formation de 244 heures précédemment et voulez que votre dossier de conduite reflète que vous satisfaites à l’exigence de formation MELT, communiquez avec votre école de conduite.

Aucune autre formation de camionneur n’est reconnue comme étant équivalente à la formation MELT. Aucune ne satisfait à elle seule aux nouvelles exigences imposées aux candidats au permis de la classe 1 après le 1er septembre 2019.

La formation obligatoire ne peut être offerte que par une école de conduite autorisée qui satisfait aux normes établies. Les fournisseurs autorisés de la formation MELT sont les écoles suivantes 

Exigences du cours

Le cours MELT consiste en une formation d’au moins 121,5 heures, qui comprend 40,5 heures en classe, 40 5 heures sur le terrain et 41 heures dans la cabine.

Coût

Chaque établissement de formation détermine lui-même le prix que doivent payer les étudiants pour suivre le cours MELT. Les employeurs peuvent soumettre leur candidature à la Subvention canadienne pour l’emploi – Manitoba, qui peut aider à couvrir les coûts de la formation des employés.

Les conducteurs qui n’ont pas suivi avec succès la formation MELT (ou le cours de 244 heures pour chauffeurs de camion professionnels) ne pourront ni prendre rendez-vous ni passer l’examen pratique pour le permis de la classe 1 après le 1er septembre 2019. Cette exigence s’applique notamment à quiconque a échoué à l’examen pratique pour le permis de la classe 1 et veut le repasser et à quiconque a essayé, mais sans succès, de fixer un rendez-vous pour passer l’examen avant le 1er septembre.

Les étudiants qui suivent la formation MELT au Manitoba ne peuvent prendre rendez-vous pour l’examen pratique qu’après que leur école a avisé la Société d’assurance publique qu’ils ont réussi le cours MELT. Veuillez compter jusqu’à trois jours ouvrables pour le traitement de cette notification avant d’essayer de prendre rendez-vous pour l’examen.

À partir du 1er septembre 2019 :

  • Les candidats doivent passer l’examen pratique pour le permis de la classe 1 dans un véhicule à transmission manuelle, afin d’harmoniser la formation et l’examen.
  • L’examen pour le permis de la classe 1 comprend l’inspection pré-trajet, dont les éléments sont l’inspection, l’examen sur les freins à air comprimé et l’attelage. Les candidats doivent réussir les trois éléments de l’inspection pré-trajet.
  • L’examen pratique pour le permis de la classe 1 comprend l’examen pratique sur les freins à air comprimé; les examens ne peuvent être subis séparément. La mention séparée « Freins à air comprimé » ne sera pas accordée tant que l’examen complet pour le permis de la classe 1 n’aura pas été réussi. (Les candidats au permis de la classe 1 qui ont déjà obtenu la mention « Freins à air comprimé » doivent quand même passer la partie de l’examen pratique qui portent sur les freins à air comprimé.)
  • Les candidats doivent apporter le rapport d’inspection du véhicule confirmant que le véhicule a été entièrement inspecté au cours des dernières 24 heures. Voir un exemplaire du rapport.
  • Avant de vous enregistrer pour votre examen pratique, vous devez dételer la remorque et caler les roues du tracteur. Voir les plans des centres d’examen, qui montrent où dételer votre remorque et stationner.

Nouveaux résidents

Un conducteur qui a obtenu un permis de la classe 1 dans une province exigeant la formation MELT (Ontario, British Columbia, Alberta et Saskatchewan) est admissible à recevoir un permis de la classe 1 au Manitoba, à condition de satisfaire aux exigences de résidence et autres conditions existantes.

À partir du 1er septembre 2019, les conducteurs de la classe 1 qui déménagent au Manitoba en provenance des États-Unis ou d’une province ou d’un territoire qui n’exige pas la formation MELT seront assujettis aux conditions suivantes :

  • Les conducteurs qui ont au moins 24 mois d’expérience de conduite de véhicules de la classe 1 pourront recevoir un permis de la classe 1 du Manitoba et n’auront pas besoin de suivre la formation MELT.
  • Les conducteurs qui ont de 12 à 24 mois (moins un jour) d’expérience de conduite de véhicules de la classe 1 n’auront pas besoin de suivre la formation MELT s’ils réussissent l’examen pratique de la classe 1 dans un délai de 12 mois, en deux tentatives ou moins.
  • Les conducteurs qui ont moins de 12 mois d’expérience de conduite de véhicules de la classe 1 devront suivre la formation MELT et réussir l’examen des connaissances et l’examen pratique pour obtenir le permis de la classe 1 au Manitoba.

Il n’y a pas d’accord de réciprocité pour les permis de conduire commerciaux pour les conducteurs qui viennent d’autres pays que le Canada et les États-Unis. Pour plus de renseignements, voir Bienvenue au Manitoba.

Afin d’obtenir plus d’information pour devenir un fournisseur ou un instructeur autorisés de la formation MELT, veuillez communiquer avec la Section des permis de formation des conducteurs :

Courriel : [email protected]
Tél. : 204 985-8063
Appels sans frais : 1 800 665-2410, poste 8063

On vous demandera de présenter des documents qui prouvent votre identité lorsque vous faites une demande de permis de conduire ou de carte d’identité du Manitoba pour la première fois ou lorsque vous déménagez au Manitoba d’un autre territoire ou d’une autre province.

Afin de déterminer rapidement les documents que vous devez apporter, nous vous suggérons d’utiliser notre outil « Fournir la preuve de mon identité » qui vous indiquera les documents pouvant servir à établir votre identité.

Cette exigence visant à établir votre identité dans le cadre de la loi du Manitoba correspond aux normes de l’Amérique du Nord. La vérification de votre identité contribue à vous protéger et à protéger tous les Manitobains contre le vol d’identité et fait également en sorte que les permis de conduire et les cartes d’identité du Manitoba ne sont délivrés qu’aux personnes, simples citoyens ou visiteurs, qui se trouvent dans le pays de manière légale.

Éléments d’identité

Pour prouver votre identité, vous devrez présenter des documents justificatifs qui établissent les éléments clés suivants :

  • Votre date de naissance
  • Votre nom légal complet*
  • Votre photographie
  • Votre résidence et votre adresse permanente au Manitoba**
  • Votre droit d’être au Canada

* Si votre nom de famille diffère du nom de famille indiqué sur votre certificat de naissance, vous devrez produire un second document tel qu’un certificat de mariage ou un certificat de changement de nom.

** Vous devrez présenter deux justificatifs pour prouver que vous résidez au Manitoba. Les clients qui vivent en région rurale doivent fournir au moins un justificatif indiquant leur adresse de voirie. S’ils ne possèdent pas deux justificatifs indiquant leur adresse de voirie, le second peut indiquer leur adresse postale. Tout justificatif d’adresse doit dater de moins de 90 jours par rapport à la date de la demande.

Justificatifs acceptés

Vos documents doivent être des originaux et non des photocopies. Les copies numérisées de ces documents seront conservées au dossier, conformément aux normes canadiennes.

Veuillez noter que vous devez produire deux justificatifs pour prouver que vous résidez au Manitoba. Les clients qui vivent en région rurale doivent fournir au moins un justificatif indiquant leur adresse de voirie. S’ils ne possèdent pas deux justificatifs indiquant leur adresse de voirie, le second peut indiquer leur adresse postale. Tout justificatif d’adresse doit dater de moins de 90 jours par rapport à la date de la demande.

Si vous n’avez pas de justificatif comportant votre photo ou votre adresse, la Société peut consentir à ce que vous présentiez à la place une déclaration de garant. Certaines restrictions peuvent s’appliquer. Veuillez lire le formulaire attentivement. Vous pouvez présenter une déclaration de garant à titre de second justificatif pour prouver votre résidence au Manitoba si vous ne disposez que d’un seul document comportant votre adresse.

Pour connaître la liste des justificatifs acceptés, jetez un œil à les documents acceptables ou utilisez notre outil « Fournir la preuve de mon identité ».

Services de traduction

Les documents dans une langue autre que l’anglais ou le français devront être traduits. Nous accepterons les traductions produites par :

  • Tout service de traduction répertorié dans les Pages Jaunes ou le site Web des Pages Jaunes, sous la rubrique « Traducteurs et interprètes ».
  • Tout traducteur membre de l’Association des traducteurs et interprètes du Manitoba (ATIM) (www.atim.mb.ca).
  • Une ambassade ou un consulat, sur du papier à en-tête official.
  • Tout autre organisme désigné d’aide à l’établissement offrant des services de traduction certifiés à ses clients, qui est inscrit auprès de l’ATIM.

Exigences en matière de traduction 

Pour être acceptées, les traductions doivent :

  • constituer un document original;
  • figurer sur le papier à en-tête de l’agence de traduction ou du traducteur; Si le traducteur n’a pas de papier à en-tête, celui-ci devra estampiller ou signer la traduction et les copies du permis de conduire traduit.
  • afficher le nom du traducteur et ses coordonnées;
  • inclure une copie du recto et du verso du document traduit.

Champs importants à traduire

Les traductions soumises doivent comprendre des informations importantes concernant les documents figurant dans la liste ci-dessous. Les dates traduites doivent être affichées dans un format standard (par exemple, jj/mm/aaaa), ou dans un format permettant d’établir clairement le mois, le jour et l’année.

Permis de conduire

  • Nom du conducteur
  • Prénom(s) du conducteur
  • Date de naissance
  • Date de délivrance du permis de conduire
  • Date d’expiration du permis de conduire (si la date y figure)
  • Organisme émetteur/autorité émettrice
  • Numéro de permis
  • Catégorie de véhicule que le conducteur a l’autorisation de conduire
  • Date du premier permis pour chaque catégorie de véhicule dans laquelle le conducteur a l’autorisation de conduire (figurant sur le permis, le cas échéant)
  • Renseignements supplémentaires ou restrictions du permis (figurant sur le permis, le cas échéant)

Certificat de naissance

  • Nom de famille
  • Prénom
  • Date de naissance

Dossiers de conducteur et lettres d’historique des réclamations

Pour qu’un crédit sur les cotes de conduite soit accordé, les documents traduits portant sur les antécédents de conduite automobile doivent comprendre les champs suivants.

Dossier de conducteur

Les champs traduits figurant dans le dossier de conducteur doivent contenir toutes les informations suivantes :

  • Numéro du permis de conduire
  • Date de naissance
  • Dates d’émission et d’expiration
  • Statut du permis
  • Catégories ou étapes du permis détenu
  • Restrictions liées au permis
  • Date d’obtention du premier permis
  • Condamnations, suspensions ou contraventions (le cas échéant)
  • Nom de l’autorité compétente pour l’octroi des licences
  • Coordonnées de l’autorité compétente pour l’octroi des licences
  • Accidents (le cas échéant)

Lettre d’historique des réclamations

Les lettres d’historique des réclamations traduites doivent contenir les informations suivantes :

  • Nom et adresse du titulaire de la police
  • Numéro de la police
  • Dates d’entrée en vigueur et d’expiration de la police
  • Nom de tous les conducteurs énumérés
  • Nom de l’assureur
  • Coordonnées de l’assureur
  • Réclamations (le cas échéant) pendant la période de validité de la police d’assurance. Les réclamations doivent comprendre les informations suivantes : la date de la perte, le type de perte, le pourcentage de responsabilité et le nom du ou des conducteurs impliqués dans l’accident.

Marqueurs sexospécifiques

Vous disposez de quatre options de marqueur sexospécifique sur un permis de conduire ou une carte d’identité du Manitoba :

  • Masculin (M)
  • Féminin (F)
  • Une option de marqueur sexospécifique non binaire « X » peut être utilisée par quiconque n’est pas exclusivement de sexe masculin ou féminin. Parmi ces personnes, on compte les individus intersexés, agenres, amalgagenres, androgynes, bisexuels, demigenres, au genre fluide, de genre queer, neutres, non binaires, pangenres, du troisième sexe, transgenres, transsexuels et bispirituels ainsi que les hommes transgenres et les femmes transgenres. Dans ce cas, vous pouvez effectuer une autodéclaration; nul besoin de présenter de document justificatif.
  • Une option de non-divulgation (zone en blanc) du marqueur sexospécifique est offerte à quiconque ne veut pas divulguer son genre. Dans ce cas, vous pouvez effectuer une autodéclaration; nul besoin de présenter de document justificatif.

Veuillez prendre note qu’il est possible que les changements apportés au Manitoba pour répondre aux besoins des personnes au marqueur sexospécifique non binaire ou au genre non divulgué n’aient pas encore été adoptés dans tous les États. Si un sexe non précisé (X) ou non divulgué (zone en blanc) figure sur votre carte d’identité ou votre permis de conduire du Manitoba, la Société ne peut vous garantir que tous les États ou toutes les organisations tierces reconnaîtront cette identité.

Si vous présentez une demande de permis de conduire ou de carte d’identité pour la première fois et que vous souhaitez effectuer une autodéclaration de votre sexe dans un lieu privé, veuillez nous appeler au 204 985-7000 pour prendre rendez-vous.

Votre premier permis de conduire

Un permis de la classe 5 permet de conduire des véhicules de tourisme et des camionnettes (automobiles, véhicules utilitaires sport et fourgonnettes). C’est le permis le plus courant au Manitoba.

Vous devez avoir au moins 16 ans. À l’âge de 15 ½ ans, un candidat peut demander un permis de classe 5L s’il est inscrit au programme Driver Z de la SAPM, dans une leçon qui est en cours.

Si vous n’avez jamais eu de permis de conduire, vous devez réussir le programme Permis de conduire par étapes du Manitoba. Le programme s’applique à toutes les personnes qui font une demande de permis de conduire, peu importe leur âge.

  • Les frais pour un permis de conduire comprennent des frais fixes de 20 $ et une prime de base pour conducteurs de 45 $.
  • Si vous conduisez prudemment, le coût de votre permis et de votre assurance sera moins élevé au fil du temps. Consultez les renseignements sur notre site à système des cotes de conduite.
  • Nous conseillons à tous les nouveaux conducteurs de prendre des leçons de conduite auprès d’une école de conduite qui détient un permis valide.
  • Si vous êtes un conducteur titulaire d’un permis et que vous déménagez au Manitoba, nous vous invitons à consulter la page bienvenue au Manitoba pour vous renseigner sur le transfert de votre permis.
  • Vous pouvez renouveler votre permis de conduire, effectuer des modifications et faire prendre votre photo dans n’importe quel centre de services de la Société d’assurance publique du Manitoba ou en faisant appel aux services d’un agent Autopac.

Programme de permis de conduire par étapes

1. Inscrivez-vous à un centre de services de la Société ou auprès d’un agent Autopac. Vous devez présenter des preuves d’identité valides pour vous inscrire en qualité de client.

2. Inscrivez-vous à un test de connaissances dans un centre de services de la Société ou auprès d’un agent Autopac.

3. Dès que vous aurez réussi votre test de connaissances et un test de la vue, un permis d’apprenti conducteur sera émis et vous serez admis à l’étape de l’apprentissage pour le permis de conduire par étapes.

Étapes du permis de la classe 5

Le PCÉ comporte trois étapes assorties de restrictions strictes qui visent à réduire le risque et la probabilité qu’un conducteur adopte un comportement dangereux au volant.

L – Étape de l’apprentissage

I – Étape intermédiaire

F – Étape finale

Le conducteur n’accumule le temps passé à l’étape de l’apprentissage et à l’étape intermédiaire que si son permis est valide. Par conséquent, les périodes d’interruption du permis (permis suspendu, interdit ou expiré) ne comptent pas dans le calcul de la durée de l’étape où il se trouve.

Il se peut qu’une étape soit prolongée si des interventions sont requises à l’issue d’une audience pour conducteur débutant.

Étape de l’apprentissage (L) (durée minimale de 9 mois)

Pour faire une demande de permis de la classe 5 à l’étape de l’apprentissage, il faut :

  • avoir au moins 16 ans, ou au moins 15 ans et demi et être inscrit à un cours d’éducation routière offert par une école secondaire;
  • avoir le consentement parental pour les moins de 18 ans;
  • réussir l’examen théorique et satisfaire aux normes visuelles et médicales. En cas d’échec à l’examen théorique, il faut attendre au moins 7 jours avant de pouvoir le passer à nouveau.

À l’étape de l’apprentissage, voici les restrictions à respecter :

  • Ne pas avoir d’alcool ni de drogue dans l’organisme lors de la conduite d’un véhicule à moteur.
  • Être accompagné d’un conducteur surveillant qui :
    — est le seul autorisé à occuper le siège avant;
    — est titulaire au minimum d’un permis valide de la classe 5 à l’étape finale;
    — est titulaire d’un permis de la classe 5 à l’étape finale depuis au moins trois ans;
    — ne doit jamais présenter un taux d’alcoolémie supérieur à 0,05 ni échouer à une épreuve de dépistage des drogues.
  • Limiter le nombre de passagers à l’arrière au nombre de ceintures de sécurité installées et en bon état de fonctionnement.

À l’étape de l’apprentissage, il est interdit de :

  • Remorquer des véhicules.
  • Conduire un véhicule de la classe 3 immatriculé comme camion agricole.
  • Conduire un véhicule à caractère non routier le long d’une route ou en vue de la traverser (à moins d’être titulaire au minimum d’un permis de la classe 6 à l’étape intermédiaire).

Il est possible de demander un permis de motocyclette (classe 6) à l’étape de l’apprentissage, mais pas un permis des classes 1 à 4 (véhicules commerciaux) portant la mention « Instruction autorisée ». Il est autorisé de conduire un cyclomoteur à condition d’avoir au moins 16 ans.

Étape intermédiaire (I) (durée minimale de 15 mois)

Pour accéder à cette étape, le candidat doit réussir l’épreuve pratique de la classe 5. En cas d’échec à l’épreuve pratique, il devra attendre au moins 14 jours avant de pouvoir la passer à nouveau.

À l’étape de l’apprentissage, voici les restrictions à respecter :

  • Ne pas avoir d’alcool ni de drogue dans l’organisme lors de la conduite d’un véhicule à moteur.
  • Limiter le nombre de passagers comme suit :
    De 5 h à minuit : un seul passager à l’avant et autant de passagers à l’arrière que de ceintures de sécurité installées et en bon état de fonctionnement.
    De minuit à 5 h : un seul passager ou, si un conducteur surveillant qualifié occupe le siège avant, autant de passagers à l’arrière que de ceintures de sécurité installées et en bon état de fonctionnement.

Avec un permis de la classe 5 à l’étape intermédiaire, il est autorisé de :

  • Remorquer des véhicules.
  • Conduire un véhicule de la classe 3 immatriculé comme camion agricole.
  • Conduire un véhicule à caractère non routier le long d’une route ou de traverser une route avec un tel véhicule.
  • Demander un permis des classes 2 à 4 portant la mention « Instruction autorisée », à condition d’avoir au moins 18 ans et de répondre aux normes visuelles et médicales.

Le conducteur ne doit passer l’étape intermédiaire qu’une seule fois. Par conséquent, la période pendant laquelle il a été titulaire d’un permis de la classe 5I vaut pour l’étape intermédiaire de la classe 6 et vice-versa.

Étape finale (F)

Après avoir terminé l’étape intermédiaire de 15 mois, le candidat passera à l’étape finale du permis. À l’étape finale du permis :

  • Il est interdit, pendant les 36 premiers mois, d’avoir de l’alcool ou des drogues dans l’organisme lors de la conduite d’un véhicule à moteur.
  • Peut demander l’instruction autorisée dans la classe 1 à l’âge de 18 ans si les norms médicales sont respectées.
  • Il est possible de demander un permis des classes 1F à 4F, sous réserve de réussir les examens requis.
  • Il est possible de superviser un apprenti conducteur après trois ans à l’étape finale du permis.

Non-respect des restrictions

Ne pas respecter les conditions ou les restrictions de votre permis de conduire est considéré comme un délit. Vous devrez subir un examen complet de votre dossier de conduite afin de déterminer si d’autres sanctions sont nécessaires. Vous pouvez également faire l’objet d’un examen complet du dossier de conduite en cas de condamnation de conduite ou d’accident.

Un examen complet du dossier de conduire peut avoir les conséquences suivantes :

  • Suspension du permis de conduire
  • Cours de conduite correctif (aux frais du conducteur)
  • Restrictions concernant les passagers
  • Restrictions concernant les heures de la journée
  • Autres restrictions de conduite

Enfreindre une restriction concernant l’alcool et les drogues peut entraîner une suspension du permis de conduire sur le bord de la route et, en cas de condamnation au titre du Code criminel, une sanction supplémentaire pour conduite avec facultés affaiblies. Vous pourriez également vous voir refuser une assurance. Renseignez-vous ici.

Restrictions

Une restriction du permis de conduire est une condition limitative qui vous est imposée en tant que conducteur. Le conducteur doit respecter toute restriction qui lui est imposée lorsqu’il conduit un véhicule à moteur. Les restrictions, s’il en est, sont indiquées au verso du permis de conduire.

Le tableau ci-dessous présente la liste des restrictions et des codes possibles :

Tableau des restrictions et des codes

Restriction

Code

Verres correcteurs

1

Direction assistée

2

Vitesse maximale de 70 km/h

3

Transmission automatique

4

Conduite de jour seulement

5

Freins assistés

6

Commandes manuelles

7

Conduite limitée aux cyclomoteurs

8

Rétroviseurs

9

Classe commerciale – Canada seulement

W

Addenda au permis de conduire

X

Bienvenue au Manitoba! En tant que nouveau résident du Manitoba, vous avez le droit de conduire un véhicule de tourisme avec un permis de conduire valide pendant une période maximale de trois mois.

Vous disposez également de trois mois pour changer l’immatriculation de votre véhicule délivrée hors du Manitoba (plaque et assurance).

Si vous n’avez jamais été titulaire d’un permis de conduire, vous devez suivre le Programme de permis de conduire par étapes (PCÉ) du Manitoba. Consultez le page permis de la classe 5 pour obtenir de plus amples informations.

Vous arrivez d’une autre province ou d’un autre territoire du Canada

Vous pouvez être exempté de l’obligation d’obtenir un permis manitobain sous trois mois dans les cas suivants :

  • Vous êtes un étudiant qui habite au Manitoba dans le cadre d’études postsecondaires à temps plein et vous êtes résident du Canada. En savoir plus sur le statut d’étudiant.
  • Vous êtes un agent des ressources ou un garde-feu employé par le ministère du Développement durable.

Comment faire une demande de permis de conduire du Manitoba

Veuillez communiquer avec un agent Autopac ou vous présenter à un Centre de services de la Société.

Étape 1 : Pour demander votre permis de conduire, veuillez fournir ce qui suit :

Nous pourrons alors vous ouvrir un compte client, prendre votre photo et procéder au traitement de votre demande de permis de conduire manitobain.

Étape 2 : Vous allez échanger votre permis de conduire délivré hors province avec un permis de conduire manitobain équivalent.

Vous devez renoncer à votre ancien permis pour obtenir le permis du Manitoba. Un permis manitobain temporaire vous sera délivré. Ce permis sera valide pendant 45 jours au plus, c’est-à-dire le délai nécessaire pour que nous puissions produire votre permis de conduire avec photo et vous l’envoyer par la Poste. Votre ancien permis ne vous sera pas restitué.

Si vous êtes inscrit au PCÉ : Si vous êtes titulaire d’un permis d’apprentissage, vous devez passer l’examen théorique du Manitoba. Si vous résidez dans un territoire qui utilise un système PCÉ, la Société tiendra compte de la période pendant laquelle vous avez été titulaire du permis dans votre territoire d’origine. Le permis temporaire qui vous sera délivré tiendra compte de vos antécédents de conduite, lesquels contribueront à déterminer votre étape dans le PCÉ.

Renseignements supplémentaires

Si le permis qui vous a été délivré hors du Manitoba a expiré, veuillez communiquer avec un agent Autopac ou un représentant d’un Centre de services pour savoir comment procéder.

Si vous possédez un véhicule immatriculé hors du Manitoba ou si vous voulez immatriculer un véhicule neuf ou d’occasion, veuillez consulter les exigences relatives à l’immatriculation et à l’assurance des véhicules.

Vous arrivez de l’étranger

Vous pouvez être exempté de l’obligation d’obtenir un permis manitobain sous trois mois dans les cas suivants :

  • Vous êtes membre du personnel des Forces de l’OTAN ou le conjoint/partenaire d’un membre du personnel des Forces de l’OTAN (à l’exception du Danemark).
  • Vous êtes un étudiant qui habite au Manitoba dans le cadre d’études postsecondaires à temps plein et vous êtes un résident des États-Unis ou d’un territoire qui a signé un accord de réciprocité relatif aux permis de conduire avec le Manitoba. En savoir plus sur les étudiants venant d’un pays signataire de l’accord de réciprocité.
  • Vous êtes un consul ou un membre du personnel consulaire à l’étranger ou le conjoint/partenaire d’un consul ou d’un membre du personnel consulaire à l’étranger et vous êtes un ressortissant américain ou islandais.
  • Vous êtes un agent des ressources ou un garde-feu employé par le ministère du Développement durable.

La procédure à suivre pour demander un permis manitobain dépend de votre pays de provenance et si celui-ci figure sur la liste des pays ayant conclu un accord de réciprocité.

Liste des pays signataires de l’accord de réciprocité

Voici la liste des pays ayant signé un accord de réciprocité avec le Manitoba. Si vous êtes ressortissant d’un des pays de la liste, veuillez consulter la section « Vous arrivez d’un pays signataire de l’accord de réciprocité ». Sinon, veuillez consulter la section « Vous arrivez d’un pays non signataire de l’accord de réciprocité ».

Territoires

Classe

Australie

Classes 5 et 6

  • Passer un examen de la vue.
  • Présenter un dossier de conduite qui date de moins de 90 jours.

Autriche

Classe 5

Forces canadiennes (Europe)

Classes 5 et 6

  • Fournir la preuve de la détention d’un permis de conduire canadien valide au cours des quatre années précédentes.

Allemagne

Classe 5

France

Classe 5

Île de Man

Classes 5 et 6

Irlande du Nord

Classes 5 et 6

Irlande

Classes 5 et 6

Japon

Classes 5 et 6

République de Corée du Sud

Classe 5

  • Fournir un certificat de permis de conduire délivré par l’Agence de police nationale de la Corée du Sud.

Suisse

Classes 5 et 6

Taïwan

Classe 5

  • Faire traduire le permis taïwanais par le Bureau économique et culturel de Taipei à Toronto.
  • Certificat de vérification du permis de conduire, République de Chine.

Royaume-Uni

Classes 5 et 6

États-Unis et ses territoires

Classes 5 et 6. Classes 1 à 4 (si le permis échangé indique qu’il s’agit d’un permis de conducteur commercial portant la mention CDL)

  • Sont inclus : Samoa américaine, Guam, îles Mariannes du Nord, Puerto Rico, îles Vierges américaines.

Veuillez noter que le Manitoba n’offre la réciprocité des permis de conduire commerciaux que pour le Canada et les États-Unis.

Si vous résidez dans un territoire qui utilise un système de PCÉ et que vous avez moins de 15 mois d’expérience de conduite « non-apprenti », vous serez placé dans le PCÉ du Manitoba. Cependant, la durée pendant laquelle vous avez été titulaire de votre permis à l’étranger sera prise en compte pour déterminer votre étape.

Vous arrivez d’un pays signataire de l’accord de réciprocité

Si vous échangez un permis valide délivré par un pays signataire de l’accord de réciprocité, vous pouvez obtenir un permis manitobain équivalent sans avoir à passer les épreuves théorique ou pratique.

Étape 1 : Veuillez communiquer avec un agent Autopac ou vous présenter à un Centre de services de la Société. Veuillez fournir ce qui suit :

Nous pourrons alors vous ouvrir un compte client, prendre votre photo et procéder au traitement de votre demande de permis de conduire manitobain.

Étape 2 : Vous allez échanger votre permis de conduire avec un permis de conduire manitobain équivalent.

Vous devrez faire traduire votre permis s’il n’est ni en anglais ni en français.

Vous devez remettre votre permis physique original à l’étranger pour obtenir un permis du Manitoba. Si vous disposez de plusieurs permis, tous les permis doivent être cédés ensemble, car aucun permis soumis ultérieurement ne sera considéré. Un permis manitobain temporaire vous sera délivré. Ce permis sera valide pendant 45 jours au plus, c’est-à-dire le délai nécessaire pour que nous puissions produire votre permis de conduire avec photo et vous l’envoyer par la Poste. Votre ancien permis ne vous sera pas restitué.

Si vous n’êtes pas titulaire de l’équivalent d’un permis final de voiture de tourisme, un permis temporaire vous sera délivré, à l’étape PCÉ qui correspond à votre expérience de conduite « non-apprenti ».

Si vous avez de l’expérience de conduite et un bilan de sinistres, veuillez nous en informer. Vous pourriez avoir droit à un rabais sur vos frais de permis ou d’assurance. Consultez les critères relatifs aux documents requis.

Si le permis qui vous a été délivré hors du Manitoba a expiré, veuillez communiquer avec un agent Autopac ou un représentant d’un Centre de services pour savoir comment procéder.

Si vous possédez un véhicule immatriculé hors du Manitoba ou si vous voulez immatriculer un véhicule neuf ou d’occasion, veuillez consulter les exigences relatives à l’immatriculation et à l’assurance des véhicules.

Vous arrivez d’un pays non signataire de l’accord de réciprocité

Si vous arrivez d’un pays qui ne figure pas sur la liste des pays signataires de l’accord de réciprocité, vous devez passer les épreuves théoriques et pratiques du Manitoba. Vous devez entamer le processus le plus rapidement possible pour être certain de réussir les épreuves dans le délai de trois mois vous autorisant à conduire avec un permis étranger.

Étape 1 : Veuillez communiquer avec un agent Autopac ou vous présenter à un Centre de services de la Société. Veuillez fournir ce qui suit :

  • Pièce d’identité requise
  • Votre permis de conduire valide actuel (les permis de conduire expirés ne seront pas acceptés)
  • Frais de 10 $ pour l’examen théorique

Nous pourrons alors vous ouvrir un compte client, prendre votre photo et fixer la date de votre examen théorique. Vous devrez vous acquitter des frais de 10 $ au moment où vous fixerez la date de votre examen théorique.

Nous confirmerons également la classe et l’étape de votre permis étranger afin de déterminer si vous pourriez avoir le droit à une exemption dans le cadre du PCÉ. Vous devrez faire traduire votre permis s’il n’est ni en anglais ni en français.

Remarque : Si vous n’avez pas votre permis de conduire avec vous, vous devrez suivre le PCÉ.

Étape 2 : Rendez-vous dans un Centre de services de la Société d’assurance publique du Manitoba pour passer l’examen théorique et un examen de la vue. Lorsque vous aurez réussi ces deux étapes, vous pourrez prendre rendez-vous pour l’épreuve pratique.

Plus d’informations sur les épreuves théoriques et pratiques du permis de classe 5.

Étape 3 : Vous échangez votre permis de conduire et passez l’épreuve pratique de la classe 5.

Vous ne pouvez pas passer l’épreuve pratique sans le permis manitobain. Veuillez vous présenter au Centre de services au moins une heure avant l’épreuve (ou venez la veille, si vous êtes le premier de la journée à passer). Ainsi, nous pourrons vous délivrer votre nouveau permis et vous pourrez passer votre épreuve pratique à l’heure prévue.

Vous devrez remettre votre permis physique original à l’étranger. Si vous disposez de plusieurs permis, tous les permis doivent être cédés ensemble, car aucun permis soumis ultérieurement ne sera considéré. Un permis manitobain temporaire vous sera délivré, grâce auquel vous pourrez passer l’épreuve pratique. Votre ancien permis ne vous sera pas restitué. Vous devrez régler immédiatement les frais annuels de permis de 65 $.

Si vous réussissez l’épreuve pratique, nous reclasserons votre permis à un permis à l’étape finale de classe 5. Un permis temporaire vous sera délivré. Ce permis sera valide pendant 45 jours au plus, c’est-à-dire le délai nécessaire pour que nous puissions produire votre permis de conduire avec photo et vous l’envoyer la Poste. Le jour de l’épreuve, venez accompagné d’un conducteur surveillant qualifié, au cas où vous échoueriez. Vous devrez être accompagné d’un conducteur surveillant jusqu’à ce que vous réussissiez l’épreuve pratique.

Remarque : Si vous êtes dans l’incapacité de présenter votre permis étranger le jour de l’épreuve pratique, celle-ci sera annulée et vous serez inscrit au PCÉ. Cela signifie que vous devrez attendre au moins neuf mois avant de pouvoir prendre un nouveau rendez-vous pour passer l’épreuve pratique.

Si vous avez de l’expérience de conduite et un bilan de sinistres, veuillez en informer l’agent Autopac ou le représentant du Centre de services de la Société. Vous pourriez avoir droit à un rabais sur vos frais de permis ou d’assurance. Consultez les critères relatifs aux documents requis.

Pour immatriculer un véhicule, veuillez vous reporter aux exigences relatives à l’immatriculation et à l’assurance.

Si vous êtes un travailleur agricole étranger qui se présente en saison au Manitoba, consultez la page travailleurs étrangers temporaires.

Au Manitoba, il existe six classes de permis de conduire, numérotées de 1 à 6. Selon le véhicule que vous conduirez et selon que vous serez ou non un conducteur professionnel, vous aurez besoin d’au moins un permis d’une de ces classes. Des exigences s’appliquent à chaque classe de permis. La majorité des conducteurs obtiennent un permis de la classe 5. Ce permis autorise à conduire la plupart des automobiles, des camions légers et des véhicules utilitaires sport, ainsi que certaines fourgonnettes.

Classes de permis

Classe

Âge minimal

Véhicules autorisés

1

18

  • Semi-remorques
  • Tous les véhicules des classes 2, 3, 4 et 5

2

18

  • Autobus ayant plus de 24 places assises et transportant des passagers
  • Autobus scolaires ayant plus de 36 places assises et transportant des passagers
  • Tous les véhicules des classes 3, 4 et 5

3

18

  • Camions ayant plus de deux essieux

  • Tout ensemble de véhicules qui comprend un camion à plus de deux essieux, sauf si l’ensemble est constitué d’un semi-remorque.

  • Tout ensemble de véhicules qui comprend un camion n’ayant pas plus de deux essieux et tractant un véhicule dont le poids nominal brut est supérieur à 4 540 kg.

  • Tout ensemble de véhicules qui comprend un véhicule de la classe 5 autre qu’un camion et tractant un véhicule dont le poids nominal brut est supérieur à 4 540 kg.

  • Tous les véhicules des classes 4 et 5.

4

18

  • Ambulances et autres véhicules d’urgence
  • Autobus ayant entre 10 et 24 places assises et transportant des passagers
  • Autobus scolaires ayant entre 10 et 36 places assises et transportant des passagers
  • Tous les véhicules de la classe 5
  • Remarque : Certaines municipalités peuvent exiger un permis de la classe 4 pour conduire un véhicule avec chauffeur. Pour plus d’information, communiquez avec le bureau de votre municipalité.

5

16 ans ou 15 ans et demi si le titulaire suit actuellement le cours d’éducation routière offert dans les écoles secondaires

  • Automobiles (autres que les véhicules de la classe 4)
  • Autobus ne transportant pas de passagers
  • Camions à 2 essieux
  • Tout ensemble de véhicules constitué d’une automobile ou d’un camion à 2 essieux et d’un véhicule remorqué dont le poids nominal brut autorisé ne dépasse pas 4 540 kg
  • Tout véhicule de la classe 3 immatriculé comme camion agricole s’il est titulaire d’un permis de la classe 5I (étape intermédiaire) ou 5F (étape finale)
  • Tout cyclomoteur, s’il est âgé de 16 ans ou plus
  • Peut conduire du matériel de chantier ou du matériel agricole sur une route provinciale située dans les limites municipales d’une ville ou d’une municipalité urbaine, sous réserve des exigences en matière de conducteur surveillant

6

16

  • Motocyclettes

Mention « Freins à air comprimé »

  • La mention « Freins à air comprimé » autorise le titulaire à conduire des véhicules munis de freins à air comprimé appartenant à la classe de véhicules dont il détient le permis.
  • Remarque : Les conducteurs de camions de la classe 3 immatriculés comme camions agricoles et munis de freins à air comprimé sont dispensés de cette exigence.
Ouvrir une reclamation