La vitesse est l’un des facteurs qui contribuent le plus aux accidents. Pour plusieurs personnes, la vitesse consiste à dépasser la limite permise. Cependant, la vitesse implique aussi de conduire trop vite pour les conditions météorologiques, l’état de la route ou la circulation. Plus la vitesse est élevée, plus la distance de freinage est grande et moins vous avez la maîtrise de votre véhicule et plus l’impact est grand en cas de collision.

La vitesse tue. Chaque année au Manitoba, 23 personnes en moyenne meurent à cause de la vitesse.

Comment les limites de vitesse sont-elles établies?

Les limites de vitesse sont conçues pour réduire les risques et sont déterminées par de nombreux facteurs : la circulation, le nombre de piétons et la conception routière. Elles sont établies pour des conditions météorologiques idéales et une route en parfait état. En d’autres mots, si les conditions sont mauvaises, par exemple si la route est glacée ou si la visibilité est faible, la limite de vitesse affichée sera trop élevée. Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Limites de vitesse par défaut

(Cette vidéo est uniquement disponible en anglais.)

Vitesse réduite dans les zones scolaires

Soyez à l’affût des panneaux de zone scolaire. Dans une zone scolaire, la limite de vitesse est beaucoup plus basse que la limite de vitesse par défaut. Apprenez-en davantage sur la conduite dans une zone scolaire en cliquant ici.

Vitesse réduite dans les zones en construction

Les limites de vitesse sont plus basses dans les zones en construction désignées, qu’il y ait ou non des travailleurs sur place. L’amende pour excès de vitesse est doublée. Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Conduite dans les zones en construction

(Cette vidéo est uniquement disponible en anglais.)

Faites attention aux travailleurs de la construction. Le signaleur aide à contrôler la circulation dans son secteur, alors faites attention à ses signaux.

Ralentir pour les véhicules d’urgence

En vertu du Code de la route, les conducteurs qui dépassent un véhicule d’urgence qui se trouve sur l’accotement doivent se déplacer dans la voie la plus éloignée du véhicule, dans toute la mesure du possible. Les conducteurs doivent aussi ralentir aux vitesses suivantes :

  • à 40 km/h lorsque la limite de vitesse affichée est inférieure à 79 km/h;
  • à 60 km/h lorsque la limite de vitesse affichée est égale ou supérieure à 80 km/h.

Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Dépasser un véhicule d’urgence

(Cette vidéo est uniquement disponible en anglais.)

La vitesse, les conditions météorologiques et d’autres facteurs de risque

Pendant la majeure partie de l’année, les conducteurs du Manitoba ont souvent affaire à des conditions qui sont loin d’être idéales. Que ce soit la poudrerie, les averses, les chaussées glacées, les routes en gravier ou les courbes prononcées sur les autoroutes, il est parfois essentiel de ralentir en bas de la vitesse de limite permise.

Conditions météorologiques

Les conditions météorologiques peuvent avoir des effets sur la route et sur votre champ de vision. Dans de tels cas, vous avez besoin d’une distance de freinage plus grande et de plus de temps pour vous immobiliser. Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Conditions hivernales

(Cette vidéo est uniquement disponible en anglais.)

Chaussée

Portez attention à la surface de la chaussée, que ce soit sur l’asphalte, la glace ou le gravier. Le type de chaussée peut avoir une incidence sur le temps et la distance nécessaires pour vous immobiliser Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Routes en gravier

(Cette vidéo est uniquement disponible en anglais.)

Conception des routes

Les autoroutes et les routes sinueuses exigent une attention et une maîtrise encore plus grandes derrière le volant. Ralentissez à la vitesse recommandée, ou à une vitesse encore plus basse, en tenant compte de l’état de la route et des conditions météorologiques.

Peines

En plus de menacer la sécurité de tous les usagers de la route, la vitesse peut également menacer votre portefeuille. Le Manitoba impose des amendes parmi les plus élevées en Amérique du Nord pour les excès de vitesse.

Les amendes pour les automobilistes qui circulent à une vitesse supérieure de 10 km/h à la limite de vitesse commencent à 181,50 $. Si un membre des forces de l’ordre vous remet une contravention, l’amende aura des conséquences sur votre cote de conduite, sur le prix de votre permis et sur votre prime d’assurance (si vous êtes pris pour excès de vitesse par une caméra de surveillance, il n’y a pas d’incidence sur le prix de votre permis et sur vos primes d’assurance). Dans les zones en construction désignées, l’amende pour excès de vitesse est doublée, même en l’absence de travailleurs.

Si vous avez de la difficulté à garder les yeux ouverts derrière le volant, vous éprouvez trop de fatigue pour conduire.

En fait, conduire en état de somnolence ou d’épuisement peut être extrêmement dangereux. Bien que les collisions causées par la fatigue semblent rares sur les routes du Manitoba (probablement parce que les conducteurs hésitent à indiquer que la fatigue a pu contribuer à l’accident), les collisions enregistrées sont généralement graves. Les conducteurs somnolents ont tendance à conduire plus vite et, souvent, ne procèdent pas aux correctifs nécessaires pour éviter un accident.

Les faits

  • En moyenne, chaque année au Manitoba, une personne meurt et cinq sont gravement blessées dans des accidents mettant en cause la fatigue.
  • La période durant laquelle il y a un sommet de collisions liées à la fatigue a lieu entre 2 h et 8 h (37 pour cent). On enregistre également des pics d’accidents liés à la fatigue entre 14 h et 19 h (24 pour cent) et entre 23 h et minuit (6 pour cent).
  • La vaste majorité (92 pour cent) des collisions mettant en cause la fatigue surviennent à des intersections.

Éprouvez-vous trop de fatigue pour conduire?

Voici quelques signes à surveiller :

  • vous ne cessez de bailler;
  • vous avez de la difficulté à garder les yeux ouverts;
  • vous ne vous rappelez plus des derniers kilomètres parcourus;
  • vous quittez votre voie;
  • vous êtes incapable de vous concentrer.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est préférable de quitter la route et de trouver un endroit sûr pour faire une sieste.

La province du Manitoba a une population de conducteurs unique en son genre.

This animal is near the road.

Les conducteurs manitobains sont résilients! Ils ont appris à s’adapter à toutes sortes de conditions de conduite. Ils savent s’adapter aux fortes chaleurs, aux blizzards et à toutes les conditions entre ces deux extrêmes.

La distraction au volant est l’une des plus grandes menaces qui pèsent sur les conducteurs manitobains.

Texter ou consulter ses textos! Manger un sandwich! Divertir les enfants!

Ne vous laissez pas distraire lorsque vous conduisez. Au volant, il suffit d’être distrait ne serait-ce que deux secondes pour provoquer un accident mortel.

Déjouez les distractions. Concentrez-vous sur la route.

La distraction au volant est à l’origine d’un décès sur trois en moyenne sur les routes du Manitoba.

Le comportement le plus dangereux (et le plus facile à éviter) consiste à utiliser un appareil électronique portatif en conduisant.

Épargnez à un conducteur manitobain de subir une suspension ou une amende ou de provoquer une collision.

Si vous êtes passager et que le conducteur parle, envoie des textos ou navigue sur son téléphone, dites-lui de le ranger.

Au Manitoba, il est interdit d’utiliser un appareil électronique portatif en conduisant. Vous éviterez à votre conducteur manitobain une amende de 672 $ et une éventuelle suspension du permis et vous réduirez considérablement le risque d’être victime d’un accident.

En savoir plus sur la suspension du permis et les amendes

Votre conducteur manitobain a-t-il besoin de davantage de persuasion? Pour en savoir plus sur la suspension du permis de conduire en cas de distraction et sur les peines encourues, cliquez ici.

Conduisez gelés, soyez cuits.

Le cannabis nuit à la concentration et allonge le temps de réaction. Si vous avez l’intention de consommer du cannabis, ne prenez pas le volant.

Conduire défoncéc’est un crime.

Consommer du cannabis et de l’alcool en même temps renforce les effets de l’un et de l’autre. Les effets secondaires, comme l’allongement du temps de réaction, la perte de coordination et l’altération des capacités à prendre des décisions, sont intensifiés.

Les stupéfiants se présentent sous de nombreuses formes et ont un large éventail d’effets secondaires qui peuvent altérer votre capacité à conduire et augmenter la probabilité d’une collision.

Au Canada, il est illégal de conduire avec facultés affaiblies par la drogue ou des médicaments sur ordonnance ou en vente libre.

Les conducteurs pris en défaut de conduite avec les facultés affaiblies par la drogue risquent les mêmes peines que ceux qui sont déclarés coupables de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool.

Cannabis

La consommation du cannabis nuit au temps de réaction et à l’aptitude à prendre de bonnes décisions de conduite. Même si la consommation du cannabis est désormais légale au Canada, il est illégal de conduire un véhicule lorsque vos facultés sont affaiblies par le THC. Il est également illégal de :

  • consommer du cannabis dans ou sur un véhicule automobile qui se trouve sur une route ou voie publique, que le véhicule soit à l’arrêt ou non;
  • transporter du cannabis dans ou sur un véhicule automobile à moins que le cannabis soit placé dans un endroit sécurisé tel que le coffre de votre véhicule.

Les conducteurs reconnus coupables de ces infractions s’exposent à un abaissement sur l’échelle des cotes de conduite. Veuillez consommer d’une manière responsable. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les dangers de conduire après avoir consommé du cannabis.

Il est important de comprendre les effets potentiels de vos médicaments sur ordonnance sur votre capacité à conduire. Si vous conduisez alors que vos facultés sont affaiblies par des médicaments sur ordonnance, vous pourriez être accusé de conduite avec facultés affaiblies. Discutez des effets potentiels de tout médicament avec votre médecin ou avec votre pharmacien. Cliquez ici pour en savoir davantage.

Drogues illégales

Les drogues illégales sont nuisibles et dangereuses. Elles peuvent provoquer des hallucinations, de l’hostilité et de l’agressivité, en plus de ralentir les processus cognitifs normaux et de nuire aux facultés motrices. Si vous êtes pris en train de conduire alors que vos facultés sont affaiblies par des drogues illégales, vous serez accusé de conduite avec facultés affaiblies et vous pourriez subir d’autres graves conséquences. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les effets des drogues.

Il faut souligner que la combinaison de drogues et d’alcool peut amplifier les effets de chaque substance, même si elles sont prises en petites quantités. Si vous mélangez drogues et alcool, ne conduisez pas.

Les peines pour la conduite avec facultés affaiblies par la drogue

Aux yeux de la loi, conduire avec facultés affaiblies par la drogue est la même infraction que conduire avec facultés affaiblies par l’alcool. Au Manitoba, tous les conducteurs que la police soupçonne de conduire avec facultés affaiblies par une drogue quelconque peuvent recevoir une suspension de permis immédiate de 24 heures.

Si vous échouez à un test de reconnaissance de drogues, vous serez immédiatement assujetti à une suspension administrative progressive de votre permis, qui varie de 72 heures à 60 jours. Vous pourriez subir des peines plus sévères, selon la concentration de drogues dans votre organisme. Cliquez ici pour obtenir plus d’information sur les peines potentielles de la conduite avec facultés affaiblies par la drogue.

Si vous consommez une drogue quelconque, y compris le cannabis et les médicaments sur ordonnance, ne conduisez pas. Faites des plans pour rentrer à la maison en toute sécurité. Si vous ou une personne de votre entourage souffrez de dépendance, veuillez visiter le site Web de l’Addictions Foundation of Manitoba.

Études et supplément d’information

Centre d’études sur la conduite avec facultés affaiblies par les drogues

Le Centre d’études sur la conduite avec facultés affaiblies par les drogues est une ressource pédagogique élaborée par la Fondation de recherches sur les blessures de la route. Il soutient le travail du gouvernement et de ses partenaires en sécurité en partageant les connaissances actuelles en matière de recherche et de pratique et en sensibilisant davantage la population à la conduite avec facultés affaiblies par la drogue.

Surveillance de la sécurité routière — Conduite avec facultés affaiblies par la drogue

La Fondation de recherches sur les blessures de la route (TIRF) offre des connaissances factuelles qui permettent des politiques plus éclairées en matière de prévention des blessures et des décès sur les routes et les autoroutes, partout dans le monde.

Trousse sur la conduite avec facultés affaiblies par la drogue du CCDUS

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) a été créé par le Parlement pour agir comme leader sur la question de la consommation de substances au Canada.

Jeunesse sans drogue Canada

Informer les parents et les jeunes à propos de la consommation de substances.

Conduire un véhicule, peu importe lequel, lorsque nos facultés sont affaiblies par l’alcool n’est pas seulement extrêmement dangereux, c’est aussi un crime. Le Manitoba lutte avec fermeté contre la conduite en état d’ébriété, en appliquant certaines peines parmi les plus sévères au pays. Vous pourriez recevoir une amende et aller en prison. Vous pourriez perdre votre permis et votre véhicule. Vous pourriez perdre votre emploi ou vous blesser grièvement. Si votre véhicule est impliqué dans un accident, nous pouvons refuser de vous protéger. Pire, vous pourriez mourir ou tuer quelqu’un.

Les lois sur la conduite en état d’ébriété

La conduite avec facultés affaiblies est une grave menace à la sécurité publique qui entraîne de lourdes sanctions et conséquences.

Imposition immédiate de sanctions – NOUVEAU

À compter du 16 décembre 2019, le Code de la route est modifié pour permettre l’imposition immédiate de sanctions comme approche à l’endroit des personnes qui conduisent en état d’ébriété. Cette nouvelle approche et les sévères nouvelles sanctions prendront effet sur-le-champ lors du contrôle routier et seront fondées sur les résultats affichés par un appareil de détection approuvé (ADA).

Avertissement – alcoolémie de 0,05 à 0,079

Si vous obtenez l’indication « avertissement » sur un ADA, vous serez passible d’une suspension administrative graduée de votre permis pouvant aller de 72 heures à 60 jours, selon le nombre de suspensions préalables reçues dans une période de dix ans. Vous descendrez aussi de cinq niveaux dans l’échelle des cotes de conduite et devrez payer des frais de remise en vigueur de votre permis de conduire.

En outre, vous serez passible de sanctions plus sévères qui seraient imposées sur-le-champ, y compris :

  • Une pénalité administrative d’au moins 400 $
  • La mise en fourrière de votre véhicule à la première infraction

Les sanctions augmentent pour les infractions subséquentes. Les conducteurs qui reçoivent deux suspensions ou plus dans une période de 10 ans seront aussi tenus de subir une évaluation de conducteur avec facultés affaiblies à la Fondation manitobaine de lutte contre les dépendances, à leurs propres frais.

Refus ou échec

Si vous refusez de fournir un échantillon d’haleine ou obtenez l’indication « échec » sur un ADA, vous serez passible des sanctions suivantes : suspension administrative de trois mois de votre permis, obligation de participer au programme de verrouillage du système de démarrage, mise en fourrière de votre véhicule, descente de 10 niveaux dans l’échelle des cotes de conduite et frais de remise en vigueur de votre permis de conduire. En outre, on pourrait aussi vous imposer de nouvelles sanctions plus sévères sur-le-champ, y compris une pénalité administrative de 700 $.

Vous trouverez plus de renseignements sur l’imposition immédiate de sanctions sur le site Web de la Province du Manitoba.

Alcoolémie égale ou supérieure à 0,08

Si l’alcootest montre que vous conduisez avec une alcoolémie supérieure à la limite légale, vous recevrez une suspension administrative immédiate de trois mois de votre permis. Vous devrez aussi payer des frais de remise en vigueur de votre permis de conduire. Vous vous exposez également aux conséquences additionnelles suivantes :

  • Inculpation en vertu du Code criminel du Canada
  • Mise en fourrière de votre véhicule
  • Obligation de subir une évaluation de conducteur avec facultés affaiblies à la Fondation manitobaine de lutte contre les dépendances, à vos frais
  • Participation au programme de verrouillage du système de démarrage du Manitoba
  • Descente dans l’échelle des cotes de conduite

Pour en savoir plus, voir l’information sur les pénalités ou consulter le site Web de la Province du Manitoba.

N.  B. : Les lois sévères du Manitoba sur la conduite avec facultés affaiblies s’appliquent à la conduite de tous les véhicules à moteur, ce qui comprend le matériel de chantier, le matériel agricole et les véhicules à caractère non routier, de même que les navires (c.-à-d. bateaux et aéroglisseurs), les aéronefs et le matériel ferroviaire.

Si vous consommez, ne conduisez pas

Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Conduite avec facultés affaiblies

L’alcool, une drogue rapidement absorbée par l’organisme, entraîne des altérations importantes du système nerveux central. L’alcool ralentit le temps de réaction, brouille la vue et réduit les capacités de jugement. Plus une personne consomme d’alcool, plus son aptitude à reconnaître des problèmes potentiels et à réagir en cas de danger est réduite. La meilleure façon de débarrasser l’organisme des effets de l’alcool est d’attendre. Boire du café, prendre des douches ou sortir à l’air frais ne réduit pas l’alcoolémie chez une personne. Il n’y a pas de formule magique sur la quantité de verres que vous pouvez prendre pour être en sécurité ou pour éviter des problèmes au volant. La seule garantie, c’est de ne rien consommer. Si vous consommez, ne conduisez pas, tout simplement.

Si vous savez que vous allez consommer de l’alcool, plusieurs options s’offrent à vous pour rentrer chez vous en toute sécurité, sans conduire avec facultés affaiblies, comme appeler un taxi ou passer la nuit chez un ami.

Visionnez : Vidéo de 60 secondes — Conduite avec facultés affaiblies

Les faits (Source : Rapport statistique sur les collisions de 2017)

  • En 2017, la conduite en état d’ébriété était en cause dans 23 décès et 27 blessures graves au Manitoba.
  • En moyenne, 25 personnes sont tuées chaque année et 27 sont gravement blessées dans des collisions où la conduite en état d’ébriété était en jeu.
  • Plus de la moitié des collisions impliquant la conduite avec facultés affaiblies par l’alcool survient les fins de semaine.

Programmes et initiatives

La Société d’assurance publique du Manitoba vise une meilleure sécurité routière pour l’ensemble de la population manitobaine. Grâce à un éventail de partenariats, nous avons élaboré des programmes et des initiatives de sensibilisation aux dangers et aux conséquences de la conduite en état d’ébriété.

Surveillance routière

Opération nez rouge

Finissants sans accident

Adolescents contre l’alcool au volant

Signalez les conducteurs aux facultés affaiblies (RID) 911

Série d’exposés « Amis pour la vie »

Programme P.A.R.T.Y

Ouvrir une reclamation