Permis de conduire

Autres outils d’évaluation des conducteurs

Évaluation dans le véhicule

Si vous avez un trouble médical qui fait l’objet de traitements, mais que vous continuez d’afficher des déficiences physiques ou sensorielles (toucher) légères qui peuvent nuire à votre capacité de conduire en toute sécurité, la Société d’assurance publique exige une évaluation dans le véhicule menée par un examinateur de conduite. Cette évaluation nous donne la possibilité d’évaluer votre capacité physique de maîtriser un véhicule d’une manière sécuritaire et prudente.

Voici, sans y être limités, les troubles médicaux ou les symptômes qui peuvent exiger une évaluation dans le véhicule :

  • arthrite,
  • amputations;
  • paraplégie;
  • quadriplégie;
  • réduction du mouvement du cou, de la colonne vertébrale ou d’un membre;
  • maladie vasculaire périphérique;
  • ralentissement des réflexes et du temps de réaction.

Il peut aussi être nécessaire de procéder à une évaluation dans le véhicule à la suite d’une évaluation du Programme d’évaluation et de gestion des conducteurs pour déterminer votre capacité de conduire avec les modifications apportées au véhicule.

Appréciation de la conduite sur la route

Si vos capacités visuelles ne sont pas conformes aux normes relatives à la vision pour conduire en toute sécurité, vous pouvez être admissible à une appréciation de la conduite sur la route pour déterminer si vous êtes toujours capable de conduire en toute sécurité. La capacité de compenser une diminution de la vision varie d’une personne à une autre. Les mécanismes de compensation comprennent l’utilisation des rétroviseurs, le balayage de la route, les vérifications par-dessus l’épaule et l’utilisation de verres correcteurs spécialisés.