Permis de conduire

Questions et réponses

Q
Quels sont les groupes d'âge visés par le Programme de permis de conduire par étapes (PCÉ)?

Le Programme de PCÉ du Manitoba s’applique à tous les nouveaux conducteurs, quel que soit leur âge, leur sexe ou leur lieu de résidence. Les nouveaux conducteurs connaissent les risques de collision les plus élevés et le Programme de PCÉ accroît la possibilité d’acquérir des habitudes de conduite sécuritaire.

Q
Comment puis-je obtenir un permis d’apprenti conducteur de la classe 5?

Premièrement, achetez un Guide de l’automobiliste à votre agent Autopac ou à un Centre de services de la Société d’assurance publique du Manitoba, ou téléchargez un exemplaire ici (PDF). Après avoir lu le Guide et bien compris son contenu, vous pourrez vous présenter à l’examen de connaissances écrit. Le coût de l’examen est de 10 $ (sous réserve de modifications).

Si vous êtes inscrit au Programme d’enseignement de la conduite automobile à l’école, vous pouvez obtenir un permis de conduire de la classe 5 à l’étape de l’apprentissage à 15,5 ans. Si vous avez moins de 18 ans, vous devez avoir l’approbation écrite d’un parent ou d’un tuteur.

Si vous échouez à l’examen de connaissances, vous devrez attendre sept jours avant de vous y présenter de nouveau.

Après avoir réussi l'examen de connaissances, pour pouvoir conduire, vous devrez acheter un permis de conduire au coût de 20 $ (sous réserve de modifications) et payer la prime d'assurance de base applicable.

Q
Pourquoi faut-il limiter l'alcoolémie des nouveaux conducteurs à zéro?

La conduite d’un véhicule est une tâche complexe qui exige toute l’attention du conducteur. L’alcool diminue les compétences et la capacité de jugement. Pour les nouveaux conducteurs, la consommation de même une petite quantité d’alcool pourrait être extrêmement dangereuse. Le meilleur moyen pour les conducteurs de s'assurer qu'ils sont en possession de toutes leurs facultés est d'éviter de conduire après avoir bu la moindre quantité d'alcool.

Q
Pourquoi y a-t-il une période d’apprentissage de neuf mois qu’on puisse passer l’épreuve de conduite?

Les Manitobains font face à toutes sortes de conditions de conduite. La période d’apprentissage de neuf mois expose les nouveaux conducteurs inexpérimentés à une plus grande variété de situations de conduite et de conditions météorologiques. Les experts affirment qu'une période d'apprentissage plus longue est essentielle pour s'entraîner à la conduite dans une variété de conditions. Elle permet aussi aux conducteurs d'acquérir de l'expérience dans divers environnements de conduite. Après avoir terminé la période d'apprentissage de neuf mois, le candidat peut demander à passer l'épreuve pratique de conduite.

Q
Qui est autorisé à me superviser pendant que je conduis un véhicule de la classe 5?

Tout conducteur expérimenté qui est titulaire d'un permis de conduire de la classe 5 à l'étape finale depuis au moins trois ans et qui est présentement titulaire d’un permis valide peut surveiller un apprenti conducteur de la classe 5. Le conducteur surveillant doit être le seul passager sur le siège avant. Pour surveiller un conducteur des classes 1 à 4, vous devez aussi avoir un permis dans la classe de véhicule conduit depuis au moins deux ans.

Q
Si j'ai un permis d'apprenti conducteur de la classe 5, puis-je aussi obtenir un permis à l'étape d’instruction autorisée dans les classes 1 à 4?

Non. Tous les nouveaux demandeurs qui sont assujettis à la période d'apprentissage de neuf mois doivent réussir l’épreuve pratique de conduite de la classe 5 (et être âgés d’au moins 18 ans) avant de pouvoir obtenir un permis avec instruction autorisée dans les classes 1 à 4.

Après avoir réussi l'épreuve pratique de conduite de la classe 5 et obtenu un permis de la classe 5 à l'étape intermédiaire, vous pouvez demander un permis avec instruction autorisée dans les classes 1 à 4. Les conducteurs qui sont titulaires d'un permis avec instruction autorisée de la classe 5 (c.-à-d. qui ont eu leur permis d'apprenti conducteur de la classe 5 avant le 1er avril 2002) peuvent aussi demander un permis avec instruction autorisée des classes 1 à 4.

Q
Est-ce que les adolescents peuvent conduire un camion de la classe 3 immatriculé comme camion agricole pour aider à la ferme?

Tout conducteur, peu importe son âge, qui est titulaire au minimum d’un permis de la classe 5 à l'étape intermédiaire peut conduire un véhicule de la classe 3 immatriculé comme camion agricole. Par conséquent, les adolescents qui ont un permis de la classe 5 à l'étape finale ou intermédiaire sont autorisés à conduire un véhicule de la classe 3 immatriculé comme camion agricole. Les conditions du PCÉ (notamment l'alcoolémie de zéro) s'appliquent également à la conduite d’un camion agricole.

Q
Est-ce qu'un nouveau conducteur peut conduire un véhicule à caractère non routier (motoneige, véhicule tout-terrain, etc.) sur une route?

Pour conduire un véhicule à caractère non routier le long d'une route ou pour traverser une route, un conducteur doit avoir au moins un permis de la classe 5 ou 6 à l'étape intermédiaire et respecter les conditions régissant cette étape du permis quand il traverse une route. Cette condition s'applique aussi aux véhicules à caractère non routier munis de plus de deux roues et utilisés à des fins agricoles quand ils sont conduits sur l'accotement.

Q
Quels sont les critères pour d’admissibilité pour l'obtention d'un permis d'apprenti motocycliste de la classe 6?

En plus de réussir l'examen de connaissances et l'examen de la vue, tous les nouveaux demandeurs doivent réussir le cours de formation en motocyclisme avant d'obtenir un permis de la classe 6 à l'étape de l'apprentissage. Pour demander un tel permis de la classe 6, le demandeur doit être âgé d’au moins 16 ans et être titulaire d'un permis de conduire valide de toute autre classe.

Q
Je veux obtenir un permis de motocycliste (classe 6) et j'ai déjà un permis de conduire de la classe 5 à l'étape finale. Est-ce que je dois suivre le cours de formation en motocyclisme?

Oui. Si vous demandez votre premier permis de la classe 6 à l'étape de l'apprentissage, vous devrez passer l'examen de connaissances en motocyclisme et suivre le cours de formation en motocyclisme avant de recevoir un permis de la classe 6 à l'étape de l'apprentissage. Après avoir reçu votre permis de la classe 6, vous êtes assujetti aux conditions du PCÉ lorsque vous conduisez une moto. Comme vous êtes déjà titulaire d’un permis de conduire de la classe 5 à l'étape finale, vous ne serez pas assujetti à l'étape intermédiaire du permis de motocycliste. Après avoir réussi l'épreuve pratique de conduite d'une motocyclette, vous recevrez automatiquement le permis de motocycliste à l'étape finale, avec restriction de votre alcoolémie à zéro pendant trois ans quand vous conduisez une moto.

Q
Qu'arrivera-t-il si j'enfreins les conditions du PCÉ?

Si vous enfreignez la restriction de l’alcoolémie à zéro :

  • vous recevrez une suspension immédiate de 24 heures de votre permis lors du contrôle routier;
  • vous devrez vous présenter à une audience de justification du Programme de perfectionnement et de surveillance des conducteurs pour déterminer des sanctions supplémentaires;
  • vous devrez payer des frais de revalidation de votre permis de conduire.

Si vous conduisez avec une alcoolémie entre 0,05 et 0,08 ou échouez à une épreuve de coordination des mouvements ou à un examen de reconnaissance de drogues, vous recevrez une suspension administrative graduée immédiate de votre permis.

Les suspensions administratives graduées du permis sont des suspensions progressivement plus longues, allant de 72 heures à 60 jours, selon le nombre de suspensions préalables reçues par le conducteur dans une période de dix ans.

L’imposition d’une suspension administrative graduée du permis abaisse votre cote de conduite de cinq niveaux. Vous pouvez également faire l’objet d’une intervention du Programme de perfectionnement et de surveillance des conducteurs, qui peut varier de l’envoi d’une lettre d’avertissement à la participation à une audience de justification où on examinera une suspension plus longue du permis de conduire. De plus, vous devrez payer des frais de revalidation de votre permis de conduire.

Si vous recevez deux suspensions et plus au cours d’une période de dix ans, vous devrez également vous soumettre, à vos propres frais, à une évaluation de conducteur avec facultés affaiblies à la Fondation manitobaine de lutte contre les dépendances.

Si votre alcoolémie est supérieure à 0,08 ou si vous refusez de fournir un échantillon d’haleine ou de sang à la police, ou refusez de vous soumettre à une épreuve de coordination des mouvements ou à un examen de reconnaissance de drogues, ou refusez de suivre les instructions d’un agent de police pour l’épreuve ou l’examen cette épreuve, les mesures déjà sévères adoptées par le Manitoba pour contrer la conduite avec facultés affaiblies s’appliqueront, notamment les suivantes :

  • la suspension administrative immédiate de votre permis pendant trois mois, ce qui abaisse votre cote de conduite de cinq niveaux;
  • inculpation en vertu du Code criminel du Canada;
  • mise en fourrière de votre véhicule (sauf les engins mobiles spéciaux);
  • obligation de subir, à vos propres frais, une évaluation de conducteur avec facultés affaiblies à la Fondation manitobaine de lutte contre les dépendances;
  • paiement de frais de revalidation du permis de conduire;
  • participation au Programme de verrouillage du système de démarrage du Manitoba si on vous condamne pour l’infraction.

Si vous enfreignez d’autres conditions du PCÉ, vous devrez vous présenter à une audience pour conducteur débutant. Les mesures suivantes pourraient être prises à l’issue de cette audience :

  • suspension de votre permis de conduire;
  • obligation de suivre un cours de conduire spécial (à vos propres frais);
  • autres restrictions relatives à la conduite.